JFHOD

CO.46 - Pronostic après transplantation hépatique des patients porteurs d’un carcinome hépatocellulaire dans les critères de Milan et traités par chimioembolisation par DcBeads

R. Elfadel, F. Prevost, C. Lefèvre, M. Naudin, E. Gand, J.P. Tasu, E. Salamé, D. Tougeron, C. Silvain

Introduction

Chez les patients porteurs d’un carcinome hépatocellulaire (CHC) en attente de transplantation hépatique (TH), non éligibles à un traitement par radiofréquence et/ou résection chirurgicale, la chimioembolisation artérielle par Dc Beads (DEB-TACE) est utilisée dans plusieurs centres de transplantation en pont vers la TH et semble améliorer la survie.L’objectif principal était d’évaluer l’impact de la DEB-TACE sur la survie globale (SG) post-TH. Les objectifs secondaires étaient d’analyser la survie sans récidive (SSR) et d’identifier des facteurs prédictifs de SG et de SSR.

Patients et Methodes

A partir d’une cohorte prospective homogène, nous avons étudié rétrospectivement tous les adultes transplantés entre février 2011 et juillet 2016, pour CHC ayant été traités par DEB-TACE pour CHC prouvés histologiquement ou dans les critères BCLC. Les patients ayant un carcinome indifférencié ou un cholangio-hépatocarcinome, traités par TACE non sélective, radiofréquence ou DEB-TACE autres que Dc Beads n’étaient pas inclus. Les critères étudiés étaient l’âge, le sexe, le taux d’AFP, les scores de CHILD, MELD, Foie et AFP, les réponses radiologique et histologique à la DEB-TACE, le nombre de nodules et l’invasion microvasculaire sur l’explant associés aux critères de Milan.La survie a été estimée selon la méthode de Kaplan Meier et les facteurs associés à la survie recherchés en analyse univariée (test du Log Rank) et multivariée (modèle de Cox )

Résultats

Une DEB-TACE a été réalisée comme seul traitement d’attente chez 47 patients transplantés (ratio hommes/femmes : 45/2, âge moyen à la TH : 59,8 ans) pour CHC dans les crières de Milan. Avant la TH, la majorité des cirrhoses, dont l’origine était majoritairement l’alcool ou la NASH, étaient peu sévères (CHILD A : 57,5%, MELD < 15 : 70,2%), un seul CHC était hors critère de Milan avant la DEB-TACE, avec un downstaging efficace, le taux d’AFP était en moyenne peu élevé (22,6ng/mL), le score AFP < à 2 (66%). Le temps d’attente sur liste de TH après la dernière séance de DEB-TACE était en moyenne de 12,1 mois (1 à 48 mois). La SG post-TH était de 76,6% avec un suivi médian de 3,1 ans, et la SSR de 79%. En analyse univariée, la SG post-TH significativement plus longue était associée à un score de CHILD < B7 (p = 0,013), à un score de MELD < 15 (p = 0,029), et à un taux d’AFP < 20ng/mL (p = 0,042). Seuls le taux d’AFP et la réponse histologique complète étaient significatifs en analyse multivariée. La SSR était significativement plus longue dans le groupe de patients avec un score de CHILD < B7 (p = 0,038) et un taux d’AFP < 20ng/mL (p = 0,03).

Discussion

Conclusion

Les taux de SG et de SSR post-TH corroborent ceux de la littérature, au sein d’une cohorte homogène de patients cirrhotiques suivis à long terme. Le taux d'AFP (SG et SSR) et le score de CHILD (SSR) sont associés à des survies prolongées post-TH après DEB_TACE et peuvent aider à la sélection des patients à inscrire sur liste.

Remerciements