JFHOD

P153 - Pronostic des tumeurs neuroendocrines du pancréas sporadiques non-fonctionnelles de découverte fortuite

Birnbaum David, Gaujoux Sébastien, Cherif Rim, Dokmak Safi, Fuks David, Couvelard Anne, Vullierme Marie Pierre, Ronot Maxime, Ruszniewski Philippe, Belghiti Jacques, Sauvanet Alain

Introduction

Les tumeurs neuroendocrines sporadiques, non-fonctionnelles du pancréas (TNEP-NF) sont de plus en plus souvent diagnostiquées de façon fortuites (TNEP fortuite). Leur résection chirurgicale est recommandée, mais reste l'objet de controverse pour celle de taille inferieure à 2 cm, dont le pronostique à long terme est mal connu. Les caractéristiques cliniques, histologiques et la survie des TNEP fortuite ont été comparées à des TEP-NF symptomatique (TEP symp) afin de mieux comprendre la biologie de ces tumeurs et d'améliorer leur prise en charge.

Matériels et Méthodes


Entre 1994 et 2010, 108 patients ont été opérés d'une TNE-NF, non métastatique. Le diagnostic de TEP était dit fortuit en cas de patients asymptomatique ou en cas de symptômes sans lien avec la TEP.

Résultats

Sur les 108 patients, 65 (61%) présentaient une TEP fortuite. Une pancréatectomie limitée (pancreatectomie mediane ou énucléation) était le plus souvent réalisée dans le groupe TEP fortuite (62% vs 30%, p = 0.001). Les TEP fortuites étaient le plus souvent de taille inférieure à 20 mm (67% vs 42%, p = 0.019), de stade T1 (62% vs 33%, p = 0.003), N0 (60% vs 44%, p = 0.008), et de grade 1 (66% vs 33%, p = 0.0006). Un patient était décédé en postopératoire immédiat dans le groupe TEP fortuite, et la morbidité postopératoire était similaire entre les 2 groupes (60% vs 65%, p = 0.59). La survie sans récidive était meilleure dans le groupe TEP fortuite (5-year DFS = 91% vs 82%, p = 0.0016), sans différence sur la survie globale.

Conclusion

Les TEP de découverte fortuite sont moins agressives que les TEP symptomatiques mais ne peuvent pas être considérées comme toujours bénignes. Une résection chirurgicale reste la règle dans la majorité des cas. Les patients avec une TEP fortuite sont de bons candidats pour une résection pancréatique limitée avec une excellente survie sans récidive.