SNFGE SNFGE
 
Thématique :
- MICI
Originalité :
Intermédiaire
Solidité :
Très solide
Doit faire évoluer notre pratique :
Immédiatement
 
 
Nom du veilleur :
Docteur Patrick FAURE
Coup de coeur :
 
 
Gut
  2017/10  
 
  2017 Oct;66(10):1761-1766.  
  doi: 10.1136/gutjnl-2016-312123.  
 
  Reassuring results on birth outcomes in children fathered by men treated with azathioprine/ 6-mercaptopurine within 3 months before conception: a nationwide cohort study  
 
  Nørgård BM, Magnussen B, Larsen MD, Friedman S  
  https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27456154  
 
 

Abstract

OBJECTIVE:

Information on the safety of paternal use of azathioprine (AZA) and 6-mercaptopurine (6-MP) prior to conception is limited. Based on nationwide data from the Danish health registries, we examined the association between paternal use of AZA/6-MP within 3 months before conception and adverse birth outcomes.

DESIGN:

This nationwide cohort study is based on data from all singletons born in Denmark from 1 January 1997 through 2013. Children fathered by men who used AZA/6-MP within 3 months before conception constituted the exposed cohort (N=699), and children fathered by men who did not use AZA/6-MP 3 months prior to conception constituted the unexposed cohort (N=1 012 624). The outcomes were congenital abnormalities (CAs), preterm birth and small for gestational age (SGA). We adjusted for multiple covariates and performed a restricted analysis of men with IBD.

RESULTS:

There were no significantly increased risks of CAs, preterm birth or SGA in exposed versus unexposed cohorts of children. The adjusted ORs were 0.82 (95% CI 0.53 to 1.28) for CAs, 1.17 (95% CI 0.72 to 1.92) for preterm birth and 1.38 (95% CI 0.76 to 2.51) for SGA. Restricting our analysis to fathers with IBD showed similar results with no significantly increased risk of adverse birth outcomes.

CONCLUSIONS:

This nationwide study is the largest to date, examining the effect of preconceptual paternal use of AZA/6-MP on birth outcomes in live born singletons. The results of no significantly increased risks of adverse birth outcomes are reassuring and support the continuation of paternal AZA/6-MP treatment during conception.

 

 
Question posée
 
Il a été démontré que l'azathioprine (AZA) et la 6-mercaptopurine (6-MP) sont embryotoxiques et tératogènes lorsqu'elles sont administrées à fortes doses à des souris femelles et des lapines gravides. Ce traitement est également associé à des anomalies chromosomiques du sperme de souris mâles. Peu d’études ont été réalisées chez l’Homme et les résultats sont controversés. Cette étude de cohorte danoise a voulu évaluer les risques à court terme d’un enfant né d’un père traité pour une MICI par AZA/ 6-MP en période pré-conceptionnelle.
 
Question posée
 
Cette étude de cohorte nationale est basée sur les données de tous les enfants nés au Danemark du 1er janvier 1997 à 2013. Les enfants engendrés par les hommes ayant utilisé AZA / 6-MP dans les 3 mois précédant la conception constituaient la cohorte exposée (N = 699). Les résultats montrent chez les enfants de pères atteints de MICI qui prenaient de l'AZA / 6-MP dans les 3 mois suivant la conception, l’absence de risque accru d'anomalies congénitales, comparativement aux pères atteints d'une MICI qui ne prenaient pas d'AZA / 6-MP dans les 3 mois suivant la conception. On retrouvait également une augmentation non significative du risque d'accouchement prématuré et d’hypotrophie.
 
Commentaires

Ces résultats sont rassurants et nous incitent à poursuivre chez l’homme l’utilisation de L’AZA / 6-MP pendant la conception et à rassurer les patients dans l’utilisation ces traitements en période pré-conceptionnelle en cas de poussées. 

 
www.snfge.org