SNFGE SNFGE
 
Thématique :
- MICI
Originalité :
Intermédiaire
Solidité :
Très solide
Doit faire évoluer notre pratique :
Immédiatement
 
 
Nom du veilleur :
Docteur Patrick FAURE
Coup de coeur :
 
 
Gut
  2017/08  
 
  Gut. 2017 Aug;66(8):1398-1402.  
  http://dx.doi.org/10.1136/gutjnl-2015-311131  
 
  Reduced risk of UC in families affected by appendicitis: a Danish national cohort study  
 
  Nynne Nyboe Andersen, Sanne Gørtz, Morten Frisch, Tine Jess  
  http://gut.bmj.com/content/66/8/1398  
 
 

Abstract

Objective The possible aetiological link between appendicitis and UC remains unclear. In order to investigate the hereditary component of the association, we studied the risk of UC in family members of individuals with appendicitis.

Design A cohort of 7.1 million individuals was established by linkage of national registers in Denmark with data on kinship and diagnoses of appendicitis and UC. Poisson regression models were used to calculate first hospital contact rate ratios (RR) for UC with 95% CIs between individuals with or without relatives with a history of appendicitis.

Results During 174 million person-years of follow-up between 1977 and 2011, a total of 190 004 cohort members developed appendicitis and 45 202 developed UC. Individuals having a first-degree relative with appendicitis before age 20 years had significantly reduced risk of UC (RR 0.90; 95% CI 0.86 to 0.95); this association was stronger in individuals with a family predisposition to UC (RR 0.66; 95% CI 0.51 to 0.83).

Conclusions Individuals with a first-degree relative diagnosed with appendicitis before age 20 years are at reduced risk of UC, particularly when there is a family predisposition to UC. Our findings question a previously hypothesised direct protective influence of appendicitis on inflammation of the large bowel. Rather, genetic or environmental factors linked to an increased risk of appendicitis while being protective against UC may explain the repeatedly reported reduced relative risk of UC in individuals with a history of appendicitis.

 
Question posée
 
Existe-il une association entre l’appendicite et le risque de RCH ? Ce qui est déjà connu : une association inverse entre l'appendicite précoce (avant 20 ans) et le risque de développer une RCH chez le même individu est bien établie. On ne sait pas clairement si cette association s'explique par les effets directs de l'appendicite précoce sur la muqueuse intestinale ou si elle est due à des facteurs génétiques ou environnementaux communs qui augmentent le risque d'appendicite précoce tout en transmettant une protection contre la RCH.
 
Question posée
 
Cette étude à partir du registre national Danois montre que les patients atteints d'appendicite précoce présentent un faible risque de RCH. Le faible risque est également présent dans les parents de premier degré de patients avec une appendicite précoce. Le risque réduit de RCH chez les membres du premier degré des patients atteints d'appendicite précoce était plus prononcé chez ceux qui avaient une prédisposition familiale à la RCH.
 
Commentaires

Les résultats de cette étude semblent ne pas être compatibles avec un rôle muqueux direct de l'appendicite. Au contraire, les facteurs génétiques ou environnementaux liés à un risque accru d'appendicite peuvent expliquer le risque relatif réduit de RCH chez les individus ayant des antécédents d'appendicite à plusieurs reprises. Sur la base des résultats, il semble peu probable que l'appendicectomie améliore le cours de la maladie chez les patients atteints de RCH existante. 

 
www.snfge.org