JFHOD

C.086 - Registre français au sein du groupe GRAPHE de 2016 à 2020 concernant la résection colorectale de pleine épaisseur per-endoscopique par système FTRD® : actualisation à 5 ans

Y. Le Baleur, M. Barret, M. Pioche, E. Kull, G. Rahmi, J. Jacques, F. Fumex, S. Leblanc, E. Coron, G. Vanbiervliet, S. Koch, A. Charachon, D. Karsenti, S. Ambregna, M. Camus-Duboc, K. Aziz, J.B. Chevaux, J. Privat

Introduction

La résection transparietale per endoscopique par le systeme "FTRD OVESCO" est une

technique endoscopique  récente innovante permettant la prise en charge de lésions colorectales en échec de traitement par  résection endoscopique conventionnelles ( polypectomie , mucosectomie et plus récemment dissection sous muqueuse ) ceci même  en l’absence de soulèvement lors de l’injection sous muqueuse

Patients et Methodes

Tous les patients ayant eu une résection colo rectale de pleine épaisseur t per endoscopique dite "résection FTRD" par le système "FTRD-OVESCO» entre 2016 et 2020 au sein du groupe GRAPHE (Groupe de Réflexion et d'Action des Praticiens Hospitaliers en Endoscopie) ont été inclus dans l'étude. Les caractéristiques suivantes ont été colligées : type de lésion, indication et technique, résultats histologiques, complications per et post procédure.

Résultats

102 patients ( 64 hommes et 38 femmes) d’un âge médian de 71 ans ( 32-87) ont eu une procédure de résection Trans pariétal colique par système FTRD-OVESCO.

Tous les segments du colo rectum étaient concernés ( rectum n=17, charnière recto sigmoidienne n= 6 , colon sigmoide n= 14, angle sigmoido illiaque n = 2 , colon gauche n = 6, angle gauche n = 1, colon transverse n = 18 , angle droit n = 7 , colon droit n = 12 , caecum n = 10 , fossette appendiculaire n = 9).

 

La médiane de taille de la lésion cible était de 15 mm ( 3-30).

 

Les indication de la procédure FTRD étaient :  Absence secondaire de lift up sign après résection endoscopique d’un polype chez 66 % des patients de la cohorte ,  Absence primaire de « Lift up sign » :  12 % ,  localisation du polype sur l’orifice appendiculaire 9 % , Tumeur sous muqueuse rectale : 7 %, résection complémentaire d’un polype dégénéré : 5% , polype intradiverticulaire :1 %.

 

La répartition histologique des lésions « pré » procédure était la suivante : adénome en dysplasie de bas grade : 51% , adénome en dysplasie de haut grade 26 % , adénome festonné sessile 10 % , adénocarcinome : 7 % , TNE rectale : 3 % , pas d’histologie : 3 % ( TSM rectale hors TNE).

 

99 procédures (97% de succès) ont été menées à leur terme (3 échecs de progression du coloscope une fois le système FTRD en place). La pièce réséquée mesurait en médiane 25 mm (10-45 ) avec une résection transpariétale attestée par la présence de séreuse en histologie dans 87 % des cas.

 

Dans 6% des procédures l’anse diathermique a dysfonctionnée avec procédure de résectiin néanmoins menée a son terme grâce a  avec une anse diathermique conventionnelle.

 

La résection était RO dans 84 % des cas.

 

4 complications (4%) sont survenues , toutes gérées endoscopiquement ( 1 perforation per procédure de la paroi opposée à la résection due à son aspiration accidentelle , 3 hémorragies retardées )

 

8 patients ont eu une chirurgie complémentaire à distance (6 pour indication

oncologique après analyse de la pièce de résection, 1 pour échec d'exérèse d'adénome

sur une anastomose ileo. colique  , 1 pour échec de montée du système jusqu’au caecum ).

 

La durée moyenne d'hospitalisation a été de 1,5 jours.

Discussion

Conclusion

La résection transpariétale colo rectale  de pleine épaisseur par système FTRD-OVESCO est une technique d’endoscopie thérapeutique  très efficace et sure pour des lésions recto

coliques mesurant jusqu’à 20 mm en échec des techniques de résection endoscopique

conventionnelles (polypectomie, mucosectomie , dissection sous muqueuse ) notamment en cas de récidive quelque soit leur localisation dans le colon . Cette technique devrait être utilisée en première intention avant le recours systématique à la chirurgie. Sa place par rapport à la dissection sous muqueuse en pleine expansion en France reste à définir notamment compte tenu de son cout.

Remerciements