JFHOD

CO0 - Régulation de l'expression des mucines gastro-intestinales par la leptine

Plaisancié Pascale, El Homsi M, Ducroc R, Gertler A, Claustre J, Jourdan G, Bado André, Plaisancié P
Introduction

Les mucines sont les molécules structurales de base du gel de mucus qui assure la protection et la lubrification de la muqueuse gastro-intestinale. Nous avons montré récemment que la leptine luminale est un puissant sécrétagogue du mucus dans le côlon de rat. But : Dans ce travail, notre but était de déterminer l'effet de la leptine sur l'expression des mucines gastro-intestinales.
 

Matériels et Méthodes

Cette étude a été réalisée dans la lignée DHE issue d'un adénocarcinome colique de rat et dans la lignée humaine HT29-MTX, après avoir mis en évidence la présence de récepteurs de la leptine (ObR) dans ces cellules. L'effet endoluminal de la leptine sur l'expression des mucines a également été suivi in vivo dans le modèle de côlon perfusé in situ. Ces modèles ont été associés à des techniques de Western blot, d'ELISA et de q RT-PCR.
 

Résultats

La stimulation des cellules DHE par la leptine pendant 1 heure a induit une augmentation de l'expression de rMuc2, rMuc3 et rMuc4 par rapport aux cellules non traitées, alors que les transcrits de rMuc1 et rMuc5AC n'étaient pas modifiés. Cet effet était dose dépendant, la réponse maximale étant obtenue pour une concentration de 10-9 mol/L de leptine (augmentation des transcrits de 192 +/- 15 %, 200 +/- 22 % et 166 +/- 15% par rapport aux contrôles, respectivement pour rMuc2, rMuc3 et rMuc4). La sécrétion de rMuc2 dans le surnageant de culture était également stimulée après une heure de stimulation (220 +/- 11 % des contrôles). In vivo, la leptine a également augmenté l'expression de rMuc2, rMuc3 et rMuc4. Dans la lignée HT29-MTX, la leptine a induit une augmentation dose-dépendante du niveau des transcrits codant MUC5AC (299 +/- 36 % des contrôles à 10-8 mol/L) ainsi que la sécrétion de mucines dans le surnageant de culture après une heure de stimulation. Ces effets de la leptine étaient totalement abolis lors d'un pré-traitement des cellules HT29-MTX par un antagoniste des récepteurs de la leptine (triple mutant de la leptine L39A/D40A/F41A). L'utilisation d'inhibiteurs pharmacologiques nous a permis de montrer que la leptine augmente l'expression de MUC5AC en activant les voies de la PKC, de la PI3 kinase et des MAP Kinases, mais pas la voie JAK/STAT.
 

Conclusion

Ces résultats montrent, pour la première fois que la leptine régule l'expression des mucines du côlon en agissant directement sur les cellules mucipares et via la mise en jeu de récepteurs spécifiques (ObR). Le gel de mucus étant un élément important de la barrière épithéliale fonctionnelle, la leptine via son action sur les cellules mucipares pourrait jouer un rôle majeur dans les mécanismes de protection et de défenses du tractus gastro-intestinal.