JFHOD

P.328 - Reponse virologique au traitement de l’hepatite virale delta par l’interféron pegyle alpha 2a dans un pays à forte prévalence

W. Bekolo, M.Y.G. Bilo'o, S.A. Eloumou Bagnaka, G. Kenfack, A. Malongue, M.P. Kowo, I. Timba Dang Babagna, M. Tagni-Sartre, H. Leundji, H. Leundji, C. Tzeuton, H.N. Luma, O. Njoya, F. Ankouane, N.D. Noah

Introduction

Le virus de l’hépatite Delta (VHD) est un problème de santé publique qui touche environ 15 à 20 millions de personnesLe Cameroun a une prévalence du VHD comprise entre 9,12% et 12,9 %. L’interféron-pégylé (IFN-PEG) alpha 2a est le traitement de référence dans le monde. L’objectif de cette étude était d’évaluer la réponse au traitement du VHD par l’IFN-PEG alpha 2a.

Patients et Methodes

Il s’agissait d’une étude rétrospective transversale et analytique menée du 1erJanvier 2012 au 31 Décembre 2018 dans 11 formations sanitaires. Nous avons inclus tous les patients porteurs du VHD et traités par l’IFN-PEG alpha 2a pendant au moins 48 semaines. Le principal critère était la Réponse Virologique (RV), définie par la non détection de l’ARN du VHD. Les critères secondaires étaient la Réponse virale Rapide (RVR) et la Réponse Virale Tardive (RVT) définies comme la non détection de l’ARN du VHD respectivement à 24 et 48 semaines.

Résultats

Nous avons inclus 133 patients. L’âge moyen était de 36,33 ± 10,9 ans. Le sexe masculin représentait 65,41%. La Réponse Virologique Rapide était de 23%, la Réponse Virologique Tardive était de 61,2% et La Réponde Virologique était de 67,67%.  La leucopénie, la fièvre, les céphalées, l’asthénie et les douleurs abdominales étaient les effets indésirables le plus retrouvés respectivement dans 88,72%, 68,42%, 53,38%, 45,11% et 35,34% des cas. Les facteurs associées à la Réponse Virologique étaient le diabète (OR : 4,32 [IC95% 1,22-15,30], p=0,023) mais aussi la fièvre comme effet secondaire (OR : 5,16[IC 95% 1,48-18,04], p=0,01) et l’élévation des ALAT (OR : 3,69 [IC95% 1,15-11,86], p=0,028).

Discussion

Conclusion

la Réponse Virologique est de 67,67%. Les facteurs associés à la réponse virologique était le diabète, l’existence d’effets secondaires et l’élévation des transaminases. Toutefois la survenue d’effets secondaires tels que l’hyperleucocytose constitue un problème dans la tolérance au traitement.

Mots clés :VHD, IFN-PEG alpha 2a, Réponse virologique, Cameroun

Remerciements