JFHOD

P0 - Traitement endoscopique des sténoses digestives néoplasiques par pose de prothèse métallique auto-expansible avec l'aide d'un overtube

Senesse Pierre, Samalin Emmanuelle, Assenat Eric, Bauret Paul
But

Evaluer la faisabilité et l'efficacité clinique de la pose endoscopique de prothèses métalliques de type "Wallstent" à l'aide d'un overtube dans le traitement des sténoses digestives néoplasiques.

Patients et Méthodes

De septembre 2002 à décembre 2004, tous les patients porteurs d'une sténose néoplasique symptomatique, dont le traitement chirurgical avait été récusé et nécessitant la mise en place d'une prothèse digestive, ont été consécutivement traité par pose endoscopique de prothèse métallique. La procédure était réalisée sous anesthésie générale sous contrôle endoscopique et radioscopique. Après repérage de la sténose sous endoscopie, une opacification aux hydrosolubles était réalisée. Après confirmation des pôles supérieur et inférieur de la sténose, l'endoscope était retiré puis à nouveau introduit après assemblage du système endoscope-overtube (Olympus, ST-S2, diamètre externe 1,5 cm) . Au niveau de la sténose, un fil guide de taille > à 4,5 m type Wallstent Superstiff (Boston Scientific, ref. H9651800010) ou zébra (Boston Scientific, ref. 5168-01) était inséré par le canal opérateur et placé en aval de la tumeur. L'endoscope était ensuite retiré tout en maintenant le fil guide en place. La prothèse (Boston Scientific, Wallstent Enteral Endosprosthesis) était positionnée sur fil guide au travers de l'overtube (servant de tuteur au système de largage) puis larguée, sous contrôle de la scopie.

Résultats

Trente trois patients d'âge médian 66 ans (extrêmes : 32-87) étaient traités (20 tumeurs de la tête du pancréas, 5 cancers colorectaux, un cholangiocarcinome, 2 cancers de l'estomac, un sarcome et 4 carcinoses péritonéales localisées) . La sténose néoplasique était située au niveau de D2 ou du genu superius chez 15 patients, au niveau de l'angle de Treitz chez 5. Pour les cancers colorectaux, la sténose était localisée au niveau du colon gauche chez 4 patients et au niveau du colon droit chez un. La mise en place de la prothèse a été satisfaisante dans 32 cas (97 %) . Auncun décès n'est survenu dans les suites du geste.

Conclusion

La pose de prothèses digestives à l'aide d'un overtube dans le traitement des sténoses néoplasiques duodénales ou coliques est faisable et efficace. Cette technique est importante à connaître car simple, peu onéreuse. Elle complète de façon avantageuse les techniques de pose par utilisation d'un endoscope à canal opérateur > à 3,8 mm.