Carcinome hépatocellulaire et nash : souvent sans cirrhose !
Société Savante des Maladies et Cancers de l'Appareil Digestif

Domaine concerné
Prévention

Degré d'innovation
Moyen

Impact patient

Arrivée dans la pratique
Immédiat

Rédacteur
Docteur Emile-alexandre PARIENTE

Enthousiasme

À la une 22/09/2011

Carcinome hépatocellulaire et nash : souvent sans cirrhose !

Les auteurs ont étudié les 87 cas de carcinome hépatocellulaires enregistrés entre 1993 et 2010 dans 15 centres japonais de référence sur la NASH. Le diagnostic de NASH était histologique, la consommation d' alcool inférieure à 20 g/j et les autres causes de maladie chronique du foie éliminées. Chez "la plupart des malades" le diagnostic avait été fait au cours de dépistage, histologique chez 70 malades, et radiologique chez 17 (Scanner+IRM).

L' âge médian était de 72 ans, 62% d' hommes, l' IMC médian était de 26 kg/m2 et 62% des malades étaient obèses. Un diabète était présent chez 59%, une HTA chez 55% et une dyslipidémie chez 28%. La plupart (60%) des malades n' avaient qu' une stéatose discrète,
 
11% avaient une fibrose F1, 17% F2, 21% F3 et 51% F4.
 
Le diamètre moyen des tumeurs était de 30 mm et la tumeur unique dans 75% des cas.
 
Les hommes avaient une fibrose moins sévère que les femmes (39% de cirrhose contre 70%).
Commentaires
 

La prédominance masculine est certaine, mais moins forte que dans les autres maladies chroniques du foie, même si, au moins au Japon, le sex ratio est inversé en cas de NASH sans cirrhose ni CHC (0,69). Dans cette étude l'âge moyen était de 72 ans, sans différence selon le sexe (alors qu' en général les femmes sont plus âgées de 5 ans en moyenne au moment du diagnostic de CHC). Comme il est classique en cas de NASH "vieillie" l' intensité de la stéatose est généralement modérée (elle était même absente chez un malade). La principale information de cette étude est que seule, la moitié des malades avait une cirrhose constituée, et 1/4 une fibrose avancée sans cirrhose. et encore moins dans le sexe masculin. La taille et le nombre des lésions étaient plutôt plus faibles que dans les séries précédemment reportées, mais, au contraire de celles ci, "la plupart" (on n' a pas les chiffres exacts ) étaient dépistés, sans que ni le mode ni l' ancienneté du dépistage ne soient précisés. La stratégie de dépistage du carcinome hépatocellulaire dans la NASH ne doit sans doute pas être limitée aux malades atteints de cirrhose.

Références
 
Titre :

Carcinome hépatocellulaire et nash : souvent sans cirrhose !

URL : Characteristics of patients with nonalcoholic steatohepatitis who develop hepatocellular carcinoma
Auteurs :

asui K, Hashimoto E, Komorizono Y, Koike K, Arii S, Imai Y, Shima T, Kanbara Y, Saibara T, Mori T, Kawata S, Uto H, Takami S, Sumida Y, Takamura T, Kawanaka M, Okanoue T, Japan NASH Study Group, Ministry of Health, Labour, and Welfare of Japan

Source(s) :

Article

Revue :

Clinical Gastroenteroly and Hepatology

Références biblio. :

Clin Gastroenterol Hepatol 2011;9:428-33

SNFGE.org