Faut-il revoir nos indications de coloscopie pour antécédent familial ?
Société Savante des Maladies et Cancers de l'Appareil Digestif

Domaine concerné
Prévention

Degré d'innovation
Important

Avancement
Recherche clinique

Impact patient

Impact soin
Important

Intérêt

Arrivée dans la pratique
Futur proche

Rédacteur
Docteur Hervé Hagege

Enthousiasme

À la une 13/01/2015

Faut-il revoir nos indications de coloscopie pour antécédent familial ?

Actuellement, la coloscopie de dépistage pour antécédent  familial de polype ou cancer colorectal représente près du tiers des indications de coloscopies réalisées en France. Selon les recommandations ANAES de 2004 il est indiqué d’effectuer un dépistage chez les patients ayant un antécédent familial au 1er degré d’adénome avancé ou de cancer colorectal avant l’âge de 60 ans.


Dans cette large étude réalisée aux Etats Unis, le risque de cancer colorectal est élevé chez des patients ayant un antécédent familial de cancer colorectal non seulement au 1er degré, mais également au 2ème degré.

Parmi 126.936 patients vivant en Utah, âgés de 50 à 80 ans, ayant eu une coloscopie de dépistage, 3.804 avaient un cancer colorectal. Ces patients ont été considérés comme des cas index. Par ailleurs, 2.741 patients, pour lequel un diagnostic de cancer colorectal a été porté de façon coïncidente ou après le cas index, ont été inclus pour évaluer le risque familial.

Cette étude confirme l’augmentation du risque de cancer colorectal en cas d’antécédent familial au 1er degré : RR=1,79 (intervalle de confiance à 95 % : 1,59-2,03). Elle met surtout en évidence un risque également augmenté chez les patients ayant un antécédent familial au 2ème degré : RR=1,32 (intervalle de confiance à 95 % : 1,19-1,47). Ce risque était plus important lorsque le diagnostic de cancer colorectal chez le cas index était porté avant l’âge de 60 ans : RR=2,11 (intervalle de confiance à 95 % : 1,70-2,69) qu’au-delà de l’âge de 60 ans : RR=1,77 (intervalle de confiance à 95 % : 1,58-1,99). Le risque d’adénome était également  augmenté : RR=1,82 (intervalle de confiance à 95% : 1,66-2).

 

Commentaires
 

L'augmentation du risque de cancer colorectal en cas d’antécédent familial de cancer colorectal existe non seulement au 1er degré, mais également au 2ème degré. Ce travail incite à reconsidérer les indications de coloscopie de dépistage pour antécédent familial de cancer colorectal, qui ont maintenant une dizaine d’années.

La notion d’antécédent familial doit impérativement être prise en compte pour poser les indications de coloscopie, mais l’évaluation du risque va devenir plus complexe lorsqu’il existera un ou plusieurs antécédents familiaux au 2ème degré, notamment avant l’âge de 60 ans.

Nous avons grand besoin de revoir, en lien avec la HAS, nos indications de coloscopie de dépistage pour antécédent familial de polype ou cancer colorectal. Après avoir revu en 2013 les indications de surveillance après polypectomie, il s’agit d’un objectif de collaboration pour 2015 entre notre Conseil National Professionnel (CNP) et la HAS qui pourrait considérablement changer nos pratiques.

 

 
 
 

 

 

Références
 
Titre original :

Increased Risk of Colorectal Neoplasia Among Family Members of Patients With Colorectal Cancer: A Population-Based Study in Utah

Auteurs :

N.J. Samadder et al

Source(s) :

Article

Revue :

Gastroenterology

Références biblio. :

Gastroenterology 2014; 147: 814-821

SNFGE.org