Importance du polymorphisme génétique de l’IL28B dans le traitement des patients atteints de l’hépatite chronique C de génotype 2 et 3
Société Savante des Maladies et Cancers de l'Appareil Digestif

Domaine concerné
Thérapeutique

Degré d'innovation
Important

Impact patient

Intérêt

Arrivée dans la pratique
Futur proche

Rédacteur
Professeur Dominique LARREY

Enthousiasme

À la une 23/06/2011

Importance du polymorphisme génétique de l’IL28B dans le traitement des patients atteints de l’hépatite chronique C de génotype 2 et 3

L’intérêt de l’analyse des polymorphismes de l’IL28B pour le traitement des patients atteints de l’hépatite C de génotype 1, est déjà bien documenté et est en train de passer dans la pratique clinique. L’impact de ces polymorphismes sur d’autres génotypes viraux C est beaucoup moins bien connu. Le groupe allemand de Sarrazin et coll. a testé l’impact des polymorphismes de l’IL28B chez les patients atteints d’infection virale C de génotype 2 et 3. L’étude a porté sur 267 patients. L’impact pronostique des polymorphismes de l’ILB28 sur la réponse virologique soutenue après traitement par peginterferon-ribavirine a été analysé, ainsi que d’autres facteurs cliniques.

Les résultats ont montré que le génotype IL28B CC rs12979860 ainsi qu’un jeune âge le génotype HCV 2 étaient associés significativement à une plus fréquente réponse virologique soutenue chez les patients ayant un génotype HCV 2 ou 3. En revanche, les variants de l’IL28B rs8099917 et rs12980275 n’avaient pas d’impact significatif. De plus, la réponse virologique soutenue associée à une réponse virologique rapide (RVR) était significativement associé avec le gène IL28B CC rs12979860, alors qu’il n’y avait pas d’association en l’absence de réponse virologique rapide. En conséquence, pour les patients atteints de génotype HCV 2 ou 3, le polymorphisme IL28B rs12979860 était significativement associé à une plus grande réponse virologique prolongée.
Commentaires
 

Ce résultat est important sur le plan pratique et indique que la détermination des polymorphismes de l’IL28B devrait faire partie très prochainement des marqueurs attestés avant la mise en route d’un traitement antiviral C chez les patients de génotype 2 et 3. Il est intéressant de constater que si l’influence des polymorphismes de l’IL28B s’avère importante dans la réponse thérapeutique, les déterminants précis ne sont pas strictement identiques dans l’étude allemande par rapport à une étude japonaise publiée dans le même numéro de Journal of Hepatology, où l’association IL28B et la réponse virologique soutenue dans l’hépatite C de génotype 2 est liée au polymorphisme rs8099917, ce qui n’a pas été constaté dans l’étude allemande. Cela montre donc l’importance de poursuivre les recherches sur les déterminants précis qui font jouer un rôle des polymorphismes de l’IL28B sur la réponse virologique soutenue.

Références
 
Titre :

Importance du polymorphisme génétique de l’IL28B dans le traitement des patients atteints de l’hépatite chronique C de génotype 2 et 3

URL : Importance of IL28B gene polymorphisms in hepatitis C virus genotype 2 and 3 infected patients
Auteurs :

Sarrazin C, Susser S, Doehring A, Markus Lange C, Müller T, et al

Source(s) :

Article

Revue :

Journal of Hepatology

Références biblio. :

J Hepatol 2011 ; 54 : 415-421

SNFGE.org