La glutamine : un espoir dans le traitement du syndrome de l’intestin irritable ?
Société Savante des Maladies et Cancers de l'Appareil Digestif

Domaine concerné
Thérapeutique

Degré d'innovation
Important

Avancement
Recherche clinique

Impact patient

Impact soin
Important

Intérêt

Arrivée dans la pratique
Futur proche

Rédacteur
Professeur Frank ZERBIB

Enthousiasme

À la une 28/06/2019

La glutamine : un espoir dans le traitement du syndrome de l’intestin irritable ?

106 patients avec syndrome de l’intestin irritable post-infectieux avec diarrhée ont été randomisés pour recevoir pendant 8 semaines 5g de glutamine 3 fois par jour ou un placebo pendant 8 semaines. L’objectif principal était une réduction d’au moins 50 points du score IBS-SS, atteint chez 79,6 et 5,8 % des patients des groupes glutamine et placebo, respectivement (p<0,0001). Il existait une corrélation étroite entre la correction de l’hyper-perméabilité intestinale et l’amélioration symptomatique. Les patients du groupe glutamine avaient moins de douleurs, de diarrhée, et une meilleure qualité de vie. La tolérance du traitement était excellente dans les 2 groupes. 

Commentaires
 

La glutamine fait le « buzz » depuis plusieurs années sur internet, sur les forums de patients souffrant de SII. Il est connu qu’il existe une carence en glutamine en cas d’agression de l’épithélium intestinal, en cas d’infection par exemple. Il avait été montré qu’une supplémentation en glutamine pouvait restaurer une perméabilité intestinale normale et limiter les phénomènes de translocation bactérienne ou de toxines. Les résultats de cette première étude randomisée ouvrent la voie pour des traitements susceptibles de corriger une perméabilité intestinale accrue dans le SII. Néanmoins, il faut tempérer la portée de ces résultats pour plusieurs raisons. La première est qu’il s’agit d’un sous-groupe de patients SII très sélectionnés, avec SII-D et perméabilité intestinale augmentée. Le diagramme de flux montre que 287 patients ont été recrutés, 145 exclus pour perméabilité intestinale normale (évaluée par le calcul du ratio lactulose/mannitol urinair ). Il s’agissait exclusivement de patients avec SII post infectieux, qui représentent seulement 15 à 20 % des patients avec SII. Des études sont nécessaires pour évaluer l’intérêt de la supplémentation en glutamine dans les autres sous-groupes de patients avec SII. L’autre élément troublant de cette étude est le très faible taux de réponses dans le groupe placebo : 5,8 % alors que les taux attendus seraient de l’ordre de 30 à 40 % minimum. Au total cette étude apporte les éléments d’une « preuve de concept », mais d’autres études sont nécessaires pour préciser le rôle de la supplémentation en glutamine dans le SII.

Références
 
Titre :

La glutamine : un espoir dans le traitement du syndrome de l’intestin irritable ?

Titre original :

Randomised placebo-controlled trial of dietary glutamine supplements for postinfectious irritable bowel syndrome

Auteurs :

Zhou Q, Verne ML, Fields JZ, Lefante JJ, Basra S, Salameh H, Verne GN.

Source(s) :

Article

Revue :

Gut

Références biblio. :

Gut 2019;68:996–1002.

Liens utiles
Gut : accès au texte intégral via rubrique Revues en ligne du site SNFGE pour membres SNFGE à jour de cotisations
   
SNFGE.org