La transplantation fécale à la 1ère rechute de colite à Clostridium difficile plus efficace que les antibiotiques seuls !
Société Savante des Maladies et Cancers de l'Appareil Digestif

Domaine concerné
Thérapeutique

Degré d'innovation
Moyen

Avancement
Validé

Impact patient

Impact soin
Important

Intérêt

Arrivée dans la pratique
Immédiat

Rédacteur
Docteur Pauline JOUET

Enthousiasme

À la une 20/06/2019

La transplantation fécale à la 1ère rechute de colite à Clostridium difficile plus efficace que les antibiotiques seuls !

La transplantation du microbiote fecal (FMT) est recommandée pour le traitement de la colite à Clostridium difficile récidivante (CCDr).

 

Dans cette étude mono-centrique, l’effet de la FMT a été comparé à celui de la fidaxomicine et de la vancomycine. Les patients consécutifs présentant une CCDr pris en charge en gastroentérologie au Danemark du 5/04/2016 au 10/06/2018 ont été inclus et randomisés entre soit une FMT administrée par coloscopie ou sonde naso-jéjunale après 4 à 10 j de vancomycine (125 mg x 4 par jour; FMTv; n = 24), soit 10 jours de fidaxomicine (200 mg x 2 par jour; n = 24), soit 10 jours de vancomycine (125 mg x 4 /jour ; n = 16). Une FMT de secours a été proposée aux patients ayant une CCDr après cette première prise en charge et à ceux ne pouvant être randomisés. Le critère principal de l’étude était l’obtention d’une résolution clinique et d’un résultat négatif de recherche de toxine de Clostridium difficile par PCR (CD) 8 semaines après le traitement alloué. La résolution clinique à 8 semaines  faisait partie des critères secondaires analysés. 

 

Parmi les 64 patients ayant reçu leur traitement, l’obtention d’une résolution clinique et d’un résultat négatif de recherche de toxine de Clostridium difficile par PCR était observée chez 17 patients dans le groupe FMTv (71 %), 8 patients dans le groupe fidaxomicine (33 %), et 3 patients dans le groupe  vancomycine (19 %; P = .009 pour FMTv vs fidaxomicine; P = .001 pour FMTv vs vancomycine; P = .31 for fidaxomicine vs vancomycine). 


Une résolution clinique était observée chez 22 patients qui ont reçu la  FMTv (92 %), 10 patients traités par  fidaxomicine (42 %), et 3 patients après vancomycine (19 %; P = .0002; P < .0001; P = .13). Lorsqu’une anémie était présente le risque d’échec de la FMT était 6 fois plus élevé. Les résultats n’étaient pas significativement différents entre les patients ayant reçu la FMTv comme traitement initial et ceux l’ayant reçu en traitement de secours. Un effet secondaire sérieux possiblement en rapport avec la FMTv (fièvre, convulsions, vomissement, diarrhée) a été noté chez un patient.


En conclusion, dans cette étude randomisée effectuée chez des patients ayant une CCDr, la FMT en association à la vancomycine avait une efficacité significativement supérieure à la fidaxomicine ou la vancomycine en termes de résolution clinique seule ou en association à une résolution microbiologique.


ClinicalTrials.gov, number NCT02743234; EudraCT, j.no 2015-003004-24.

Commentaires
 

La colite à Clostridium difficile est de plus en plus fréquente, en particulier chez les sujets âgés ayant pris récemment des antibiotiques, avec un risque de mortalité à 3 mois pouvant aller jusqu’à 22 % des patients, et un risque de rechute de l’ordre de 20 %. Après un premier épisode de rechute, le risque d’une nouvelle rechute est de 45 %.


Cette étude montre que chez des patients ayant une rechute de colite à Clostridium difficile,  la transplantation fécale associée à un traitement par vancomycine a une efficacité sur la résolution clinique et la négativation de la toxine de CD supérieure à celle de la prise d’un antibiotique seul (fidaxomicine ou vancomycine). Ces résultats semblent assez solides car la majorité (20/24 soit 83 %) des patients ayant eu la FMT hors protocole ont répondu cliniquement avec une toxine de CD négative à 8 semaines. La présence d’une anémie semblait être un facteur prédictif important d’échec au traitement.


Le résultat de cette étude va probablement entraîner une augmentation du nombre de patients recevant une greffe fécale dans ce cadre. Une attention particulière devra être portée à ces patients afin de bien évaluer les éventuels risques de complications à court terme (comme cela a été le cas dans l’étude pour un patient) ou éventuellement à long terme.

Références
 
Titre :

La transplantation fécale à la 1ère rechute de colite à Clostridium difficile plus efficace que les antibiotiques seuls !

Titre original :

Fecal Microbiota Transplantation Is Superior to Fidaxomicin for Treatment of Recurrent Clostridium difficile Infection

Auteurs :

Hvas CL, Dahl Jørgensen SM, Jørgensen SP, Storgaard M, Lemming L, Hansen MM, Erikstrup C, Dahlerup JF.

Source(s) :

Article

Revue :

Gastroenterology

Références biblio. :

2019 Apr;156(5):1324-1332.e3. doi: 10.1053/j.gastro.2018.12.019. Epub 2019 Jan 2.

Liens utiles
Gastroenterology : accès au texte intégral via rubrique Revues en ligne du site SNFGE pour membres SNFGE à jour de cotisations
   
SNFGE.org