L’acide ursodesoxycholique (AUDC) apporte t-il un avantage dans le traitement de la stéatohépatite métabolique non alcoolique (SHNA) ?
Société Savante des Maladies et Cancers de l'Appareil Digestif

Domaine concerné
Thérapeutique

Degré d'innovation
Important

Impact patient

Intérêt

Arrivée dans la pratique
Immédiat

Rédacteur
Professeur Dominique LARREY

Enthousiasme

À la une 03/07/2011

L’acide ursodesoxycholique (AUDC) apporte t-il un avantage dans le traitement de la stéatohépatite métabolique non alcoolique (SHNA) ?

La polémique commencée il y a quelques années avec des essais préliminaires basés sur de petits effectifs de patients et des résultats contradictoires, vient de rebondir avec deux essais thérapeutiques récents.

En effet les résultats de l’étude de Vald Ratziu et coll. dans Journal of Hepatolog oriente vers une efficacité lorsque l’AUDC est utilisée à fortes doses. Il s’agit d’une étude contrôlée portant chez 126 patients ayant une SHNA prouvée histologiquement et avec un traitement à forte dose par AUDC à 30 mg/kg de poids versus placebo. Le principal point d’évaluation était la diminution de l’ALAT et le résultat est clairement significatif. Le second point était une réduction du score des marqueurs de fibrose évalué sur un Fibrotest® et le résultat plus nuancé suggère également une amélioration. L’AUDC peut être bénéfique dans la SHNA par trois mécanismes potentiels : 1) des propriétés antiapoptotiques ; 2) un effet anti-TNF-alpha ; 3) le fait que l’AUDC conjuguée à la taurine diminue le stress oxydatif et expérimentalement améliore la sensibilité à l’insuline des muscles et du foie, chez des patients obèses.
 
Les résultats de cette étude principalement basée sur l’activité ALAT sont en contradiction avec ceux de  Leuschner et coll. dans cette dernière étude (lien 1 ci-dessous), la dose d’AUDC était similaire (23-28 mg/kg/jour), la durée un peu plus longue (1 an et demi) et les critères d’inclusion histologique un peu différents. Les critères d’évaluation étaient histologiques. Dans l’étude de Leuschner, on observe une amélioration des transaminases. Mais comme dans le groupe placebo, il n’y a pas de modification significative sur le plan histologique avec une amélioration dans les deux groupes.
Commentaires
 

Quels sont les messages qui peuvent être retenus de ces deux essais ? Le premier est que l’AUDC en monothérapie n’a pas d’effet flagrant dans la SHNA lorsqu’il est utilisé en monothérapie à doses usuelles. En revanche, l’avenir se situe possiblement sur de plus fortes doses et, en particulier, en association avec la vitamine E dont l’efficacité a été documentée par l’étude PIVEN (lien 2 ci-dessous). Une étude préliminaire avait été réalisée dans ce sens par Dufour et coll. avec des résultats positifs de cette bithérapie dans la SHNA (lien 3 ci-dessous). L’avenir est donc certainement à une nouvelle étude contrôlée portant sur cette bithérapie AUDC-vitamine E avec un effectif suffisant pour pouvoir évaluer correctement non seulement les effets biologiques (ALAT), la réduction de l’insulinorésistance et également les effets histologiques sur les phénomènes inflammatoires et potentiellement la fibrose. Ce type d’essai serait particulièrement bienvenu dans une période où les autres voies thérapeutiques du traitement de la SHNA viennent de faire l’objet de plusieurs échecs successifs.

Références
 
Titre :

L’acide ursodesoxycholique (AUDC) apporte t-il un avantage dans le traitement de la stéatohépatite métabolique non alcoolique (SHNA) ?

URL : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21145828
Auteurs :

Ratziu V, De Ledinghen V, Oberti F, Mathurin P, Wartelle-Bladou C, et al

Source(s) :

Article

Revue :

Journal of Hepatology

Références biblio. :

J Hepatol 2011 ; 54 : 841-1084

Liens utiles
High-dose ursodeoxycholic acid therapy for nonalcoholic steatohepatitis: a double-blind, randomized, placebo-controlled trial
   
Pioglitazone, vitamin E, or placebo for nonalcoholic steatohepatitis
   
Randomized placebo-controlled trial of ursodeoxycholic acid with vitamin e in nonalcoholic steatohepatitis
   
SNFGE.org