Le dépistage du cancer colorectal dans les selles: Les tests DNA enfin matures ?
Société Savante des Maladies et Cancers de l'Appareil Digestif

Domaine concerné
Diagnostic

Degré d'innovation
Important

Impact patient

Arrivée dans la pratique
Futur proche

Rédacteur
Docteur Philippe AYGALENQ

Enthousiasme

À la une 16/02/2012

Le dépistage du cancer colorectal dans les selles: Les tests DNA enfin matures ?

Cette étude multicentrique, cas témoin, en aveugle compare 678 patients dont 252 patients porteurs d'un cancer colo-rectal (CRC), 133 porteurs d'adénome de plus d'1 cm, et 293 patients ayant une coloscopie normale. Le recueil des matières se faisait avant ou dans la semaine suivant l'endoscopie. Un stabilisant est ajouté à ce prélévement, congelé ensuite à -80° dans un délai qui n'était pas imposé. Le test immunologique étudie 4 gènes plus le KRAS et un test immunologique de l'hémoglobine .

Le test sDNA identifie 85% des patients porteurs de CRC et 54% des patients porteurs d'adénomes de 1 cm et plus avec une spécificité de 90%.
 
Sur les 6 marqueurs testés , seul trois sont determinants. La situation (proximal/distal) du cancer n'influence pas le résultat. Seul la taille de l'adénome et plus faiblement du cancer influent la sensibilté du test. 54% pour les adénomes > ou = 1 cm, 63% si > 1 cm, 77% si >2 cm, 86% si >3 cm, et 92% si >4 cm (P > .0001). Les auteurs signalent que des résultats préliminaires seraient identiques sur les polypes plans de 1 cm qui n'avaient pas été inclus dans cette étude.
Commentaires
 

L'augmentation de la sensibilité du test est, avec le taux de participation, les deux objectifs majeurs de l'efficacité, voire de la survie de notre système de dépistage du cancer colo rectal. L'avenir est probablement au dépistage des anomalies du DNA, avec une sensibilité qui double celle de l'hemocult pour les adénomes et les cancers. La première génération des tests de recherche de DNA avaient déjà prouvés une augmentation de la sensibilité par rapport à l'hémocult, mais ils posaient des problèmes techniques rédhibitoires de stockage des selles. La nouvelle génération parait moins sensible aux conditions de conservation, peut être parce que ces techniques sont 100 à 1000 fois plus sensibles. Néanmoins l'utilisation de la congélation comme méthode de stockage parait être une limite importante à la diffusion de cette technique, tant pratique qu'économique. Il reste également à démontrer que cette bonne sensibilité et spécificité, retrouvées dans une population déjà sélectionnée pour motiver une coloscopie, seront également confirmées en population générale, avant de définir cette technique comme méthode de dépistage de référence.

Références
 
Titre :

Le dépistage du cancer colorectal dans les selles: Les tests DNA enfin matures ?

URL : Next-Generation Stool DNA Test Accurately Detects Colorectal Cancer and Large Adenomas
Auteurs :

Ahlquist D-A, Zou H, Domanico M, Mahoney D-W, Yab T-C, Taylor W-R, Butz M-L, Thibodeau S-N, Rabeneck L, Paszat L-F, Kinzler K-W, Vogelstein B, Bjerregaard N-C, Laurberg S, Sørensen H-T, Berger B-M, Lidgard G-P

Source(s) :

Article

Revue :

Gastroenterology

Références biblio. :

Gastroenterology. 2012 Feb;142(2):248-56

SNFGE.org