Rôle du TIPS en pré-opératoire chez les malades atteints de cirrhose
Société Savante des Maladies et Cancers de l'Appareil Digestif

Domaine concerné
Thérapeutique

Degré d'innovation
Moyen

Avancement
Non validé

Impact patient

Impact soin
Moyen

Intérêt

Arrivée dans la pratique
Immédiat

Rédacteur
Professeur Pierre-Emmanuel RAUTOU

Enthousiasme

À la une 14/06/2022

Rôle du TIPS en pré-opératoire chez les malades atteints de cirrhose

La chirurgie est un facteur déclenchant connu de décompensation (Acute on Chronique Liver Failure, ACLF) et de mortalité chez les malades atteints de cirrhose. Le rôle du TIPS pré-opératoire pour prévenir l’ACLF n’est pas connu.


Cette étude cas-témoin a comparé l’évolution post-opératoire de 45 malades atteints de cirrhose ayant eu un TIPS pré-opératoire (MELD médian 11 ; 53 % de chirurgie viscérale) avec celle de 45 malades sans TIPS pré-opératoire (MELD médian 10 ; 53 % de chirurgie viscérale).


Les malades sans TIPS pré-opératoire avaient une incidence cumulée d’ACLF post-opératoire supérieure à celle des malades avec TIPS pré-opératoire, à 28 jours (29 vs. 9 %; p = 0.016) et à  90 jours (33 vs. 13 % ; p = 0.020) après la chirurgie, ainsi qu’une mortalité à 1 an plus élevée (38 vs. 18 % ; p = 0.023).


Le CLIF-C AD score (https://www.efclif.com/scientific-activity/score-calculators/clif-c-ad, seuil à 45) prédisait l’évolution post-opératoire, particulièrement après chirurgie viscérale.


En conclusion, cette étude suggère qu’un TIPS avant une chirurgie améliore l’évolution post-opératoire. Les malades ayant une chirurgie viscérale et un CLIF-C AD score > 45 semblent être ceux bénéficiant le plus d’un tel TIPS pré-opératoire.
 

Commentaires
 

Ce travail aborde un sujet délicat qui est l’intérêt du TIPS préventif avant une intervention chirurgicale chez les malades atteints de cirrhose.


Cette étude cas-témoin suggère qu’un tel TIPS préviendrait les complications post-opératoires sévères (regroupées ici sous la classification d’ACLF) mais aussi diminuerait la mortalité à 1 an. Il n’y a - dans cette étude - pas plus d’encéphalopathie hépatique post-opératoire à 90 jours chez les malades traités par TIPS.


Cette étude a aussi le mérité d’identifier des malades qui sont les plus à risque d’évolution défavorable en post-TIPS, à savoir ceux ayant un score CLIF-C AD score > 45. 


Cette étude a pour limite principale son caractère rétrospectif, cas-témoin, et doit donc être confirmée par une étude randomisée contrôlée.

Références
 
Titre :

Rôle du TIPS en pré-opératoire chez les malades atteints de cirrhose

Titre original :

Preoperative TIPS prevents the development of postoperative acute-on-chronic liver failure in patients with high CLIF-C AD score

Auteurs :

Chang J, Höfer P, Böhling N, Lingohr P, Manekeller S, Kalff JC, Dohmen J, Kaczmarek DJ, Jansen C, Meyer C, Strassburg CP, Trebicka J, Praktiknjo M

Source(s) :

Article

Revue :

JHEP Reports

Références biblio. :

JHEP Rep . 2022 Jan 21;4(3):100442. doi: 10.1016/j.jhepr.2022.100442. eCollection 2022 Mar.

Liens utiles
JHEP Report (article en Open Access)
   
SNFGE.org